Mode et lifestyle

Le champ de roses

35 ans, il aura fallu tout ce temps pour que je sois « prête » à porter une montre. Je ne sais pas vous l’expliquer, je ne me « voyais » pas avec une montre. Aucune ne trouvait grâce à mes yeux. Et avec le portable, ne pas avoir l’heure ne me dérangeait pas. Surtout que laisser s’écouler le temps est pour moi presque un art de vivre…

Quand je pensais montre, en me disant « un jour il faudra bien que… » (et pourquoi d’ailleurs faudrait-il ?), je la voyais avec un cadran plutôt grand, presque masculine, sobre et avec un côté bijou sans être bourgeoise, cul cul, classique. Et noire. Il y en a beaucoup dans ce style et pourtant toujours pas, hors de question de laisser une montre s’enrouler autour de mon poignet. Je ne le « sentais » toujours pas lors de mes rares essayages.

Et puis l’anniversaire ? Mes proches « qu’est ce qui te ferait plaisir ? ». Moi « une montre. » Whaaaaat ? Quel mot venait de sortir de ma bouche ! Mon inconscient aurait-il parlé ? Mes 6 mois de « t’es plus en retard » avaient-ils besoin de marquer le coup ? Me voilà donc en quête de la montre, MA montre. Et bien vous savez quoi, il m’a fallut moins de 2h pour me décider (et 35 ans de maturation donc !!). Je l’ai laissée s’enrouler, l’ai regardée en pensant qu’elle était tout simplement faite pour moi.

Manteau Pimkie (old)

Echarpe Promod

Montre Rosefield (modèle Tribeca auquel j’ai changé le bracelet)

Chemise Akoz

Jean Zara

Baskets et tote bag Sézane

Sac Lancel

Boucles d’oreilles Galeries Lafayette Collection (2016)

 

 

Next Post

Previous Post

2 Comments

  1. Magali octobre 5

    Superbe textes, photos et look !!

Leave a Reply

© 2017 TrendyDelight

Theme by Anders Norén