Mode et lifestyle

Lâchez les ≠ FAUVE

fauve1

Entendu, un soir, dans la voiture, tard, en rentrant de soirée. Des mots balancés comme on vous balance un verre à la tête. Et qui me parlent à moi, la trentenaire, génération sacrifiée, désillusionnée mais portant toujours optimiste.

Arriver dans le garage, ne pas couper le moteur pour entendre, écouter, jusqu’au bout ces mots crachés, scandés, expulsés. Un sentiment d’urgence qui transpire à devoir les dire. Et puis la fin. Trop vite. Qui laisse sur sa faim. Et l’animateur qui ne dit pas à qui l’on doit ces paroles.

S’endormir sur une phrase retenue, une seule “Emmène-moi revoir juste pour un soir le vert fluo des rizières.”

fauve3

Se réveiller, googeliser ces rizières… Trouver un nom qui en impose : FAUVE. A coup sûr des fauves indomptables mais qui pourtant, m’ont domptée par leur verve.

fauve2bis

Découvrir. Écouter jusqu’à plus soif. En boucle. Partout. Tout le temps. Encore. Nuit et jour. Incessamment. Jouissif. Cathartique. Extatique.

fauve9bis

Un nom inspiré des Nuits Fauves de Cyril Collard. De l’affiche qui véhiculait cet imaginaire que Fauve souhaitait mettre en musique.

fauve7

Jean 30 ans, séropositif, bisexuel rencontre Laura jeune, fraîche, belle et vivante. Entre eux naîtra une passion entre obscurité et solaire…

cyril-collard-romane-bohringer-les-nuits-fauves_5077ea4694ee4

Mordre à pleines dents, comme un fauve dans sa proie, ces morceaux balancés au compte goutte sur le net. Kané – Saint Anne – Blizzard. Pam Pam Pam, 3 morceaux qui s’encrent directement dans le cerveau. Le retourne. Le pénètre. L’enivre.

Dévorer chaque clip, petit bijoux d’esthétisme. Une écriture au couteau. Des mots précieux déposés au creux de l’oreille… Du “spoken word” que ça s’appelle. Un chanté-parlé sur de la musicalité.

fauve6

Chercher qui sont ces Fauve(s). Trouver : un collectif où personne ne domine qu’ils se définissent… Un travail à plusieurs mains qui peut réunir jusqu’à 15 personnes même s’ils ne sont que 5 sur scène.Photos, vidéos, textes… Tous participent à l’image du projet.

fauve 5

Les voir en live. La claque.

Là encore, la fin, trop vite. Qu’une envie : les revoir.

Des fauves possédés par la scène.

FAUVE10

“Hauts les cœurs ! Hauts les cœurs ! On peut encore se parler, se toucher, se (re)voir…”

M’arrêter là. Ne pas tout dire pour ne pas gâcher le plaisir. Faut pas attendre qu’il soit trop tard, l’EP est sorti le 20 mai 2013.

fauve 4

Fauve fait du bien ≠ Vraiment.

Et dans le monde dans lequel on vit, une claque revigorante et qui donne envie d’aller de l’avant, ça se prend.

 

Fauve facebook
Facebook

Fauve Twitter
Twitter

Fauve site officiel
More...

 

EDIT de décembre 2013 :

Le groupe sort son premier album VIEUX FRÈRES – Partie 1 le 3 février 2014

Next Post

Previous Post

6 Comments

  1. Alicia juin 1

    Merci pour ce billet. J’ai eu le même chemin, de la découverte, au live. Dingue comme l’écho résonne de la même manière.
    Bravo et bonne route!
    Alicia

    • coralie juin 1 — Post Author

      Hello Alicia. Merci pour ton commentaire. Je pense que nous sommes plusieurs à avoir chaviré…
      En parlant de “route”, leur EP tourne en boucle ds le lecteur de la voiture 😉
      A bientôt.
      Coralie

  2. Emy juin 4

    J’ai connu ce groupe grâce à toi, j’ai ressenti la même chose en l’écoutant même si j’ai quelques années de moins 😉 …. en bref, jolie description !

    • coralie juin 5 — Post Author

      Merci Emy 😉
      A bientôt
      Coralie

  3. Matthieu décembre 12

    Petite mise à jour :

    Premier album VIEUX FRÈRES – Partie 1, sortie le 3 février 2014

    Merci de m’avoir fait découvrir le groupe

    • coralie décembre 13 — Post Author

      Oui je vais l’ajouter à l’article 😉
      De rien, ne loupe pas la tournée en 2014 😉

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2020 TrendyDelight

Theme by Anders Norén