Mode et lifestyle

Culotte de règles : toutes les questions que vous n’avez jamais osé poser

crédit photo : sisters republic

Il y a 1 an 1/2 de cela j’ai arrêté les tampons (après plus de 22 ans d’utilisation !) A force de me renseigner, je ne voulais plus utiliser ce moyen de protection, je ne voulais plus mettre de corps étranger dans mon vagin. D’autant que ce n’est pas du tout écologique. Je me suis alors intéressée la coupe menstruelle, fait la démarche 10 fois pour en acheter une… sans jamais passer à l’acte : pas pour moi, pas adaptée à mon style de vie, pas moi tout simplement.

Et puis les culottes de règles sont arrivées, j’ai regardé ça de loin n’osant m’y aventurer. Je suis alors passée aux tampons bio pour me rassurer mais je ne l’étais pas complètement en fait… Et enfin en janvier 2019, sur un coup de tête je me suis lancée, j’ai commandé ma première culotte de règle (une fempo)

J’estime avoir aujourd’hui suffisamment de recul sur le sujet pour vous en parler aujourd’hui. Je me suis posée 1000 questions avant de tester, je pense que c’est intéressant de les partager avec vous aujourd’hui. J’en ai également reçu beaucoup en MP sur instagram. Les questions qui suivent sont donc un mix des 2 😉

Est-ce que ça protège vraiment bien ?

C’est sans doute et légitimement la première question que l’on se pose. J’avais du mal à croire que je pouvais sortir de chez moi protégée juste d’une culotte : “et si ça se voit ? “, “et si ça suffit pas” etc…

Les différentes marques préconisent d’utiliser leurs culottes de règles soit seules soit en complément d’une autre protection. Et cela dépend aussi du flux. Comme il est différent pour chacune d’entre nous, je vous répondrai au travers de mon expérience. J’utilise pour ma part les culottes sans rien d’autre du jour 1 de mes règles au jour 4. J’ai un flux que je qualifierai de “léger/moyen” (à titre de comparaison j’utilisais 2 à 3 tampons par jour “classic”).

Je mets une culotte menstruelle vers 8h30 le matin, la garde toute la journée et j’en enfile une nouvelle le soir après ma douche vers 20h. Je suis pleinement satisfaite, à 100%, de leur efficacité.

A noter que ne portant plus de serviette hygiénique depuis très longtemps, j’avais oublié la sensation de “sang qui coule”. Passés les premiers temps d’étonnement, je l’ai très vite oublié. Sachant que lq culotte sèche très vite, je me sens donc parfaitement au sec.

Une culotte de règles est souvent composée de 3 matières différentes : par exemple lycra (pour le séchage rapide), coton (pour l’absorption) et d’un intérieur en bambou (qui possède des propriétés naturelles anti-bactériennes et anti-odeurs.)

Comment bien la choisir ?

Choisissez la en fonction de votre flux : celles pour flux légers peuvent absorber l’équivalent d’1 à 2 tampons/jour. Celles pour flux abondants, 3 à 4 tampons/jour. Vous pouvez aussi choisir les “flux légers” pour votre début et fin de règles et les “flux abondants” pour le milieu. Chaque culotte vous accompagne jusqu’à 12h. 

Est-ce qu’il y a de mauvaises odeurs ?

Aucune. Bien sûr, quand vous êtes aux toilettes, vous pouvez sentir une petite odeur (comme lorsque l’on porte une serviette hygiénique) mais rien lorsque je suis habillée ou que je bouge.

Est-ce que c’est confortable et quelle taille prendre ?

A partir du moment où vous ne prenez pas un 36 pour votre 40, ça devrait aller ! Ce que je vous conseille c’est de tester différentes marques : les formes et matières varient. En général, vous avez la culotte classique, le boxer et dans certaines marques le tanga. Celles que je possède sont très bien. Je vous préconise de prendre la taille au dessus de la vôtre pour être bien à l’aise. A cette période du mois, je suis pour ma part toujours un peu gonflée et je suis bien contente d’avoir surtaillé les miennes.

crédit photo : elia lingerie

Est-ce que ça bouge (la nuit notamment) ?

Là encore rien à déclarer. Je suis un vrai ver de terre, je me retourne 44 fois par nuit et ma culotte fait corps avec moi.

Est-ce qu’on peut faire du sport avec pendant nos règles ?

Affirmatif, j’ai testé : cardio, vélo, pilates, yoga, abdos, hit !

Comment la laver ?

Lorsque vous enlevez votre culotte, rincez-la à l’eau froide jusqu’à ce que l’eau soit claire.
Ensuite passez-la en machine, cycle délicat, à 30 degrés (dans un filet à linge). N’utilisez pas d’adoucissant (pour ne pas abîmer la fibre du tissu)

Laissez sécher à l’air libre.

En ce qui me concerne, quand elles sont sèches (après le rinçage), je les mets dans un petit pochon à part près du bac à linge et je les lave toutes en machine en fin de cycle.

Est-ce que ça se voit sous les vêtements ?

Tout dépend de que vous portez habituellement et de vos habitudes. Ici je suis team tanga et string car je déteste les marques de culottes. Je m’arrange donc pour choisir des jupes ou des pantalons non moulants quand je porte mes culottes de règles.

J’en possède de 2 marques : ma Fempo est plus épaisse que mes Smoon (en microfibre) j’ai donc tendance à porter ces dernières le jour et la Fempo la nuit.

Est-ce que c’est dégoûtant de la rincer ?

Le sang ne me dégoûte pas en revanche il me fait peur. Je vous explique : la fille qui tourne de l’œil quand elle se coupe, va à la maternité voir une copine ou à l’hôpital c’est moi ! (mes proches peuvent témoigner). Lorsque je dois rincer ma culotte je ne ressens aucune gêne ni dégoût, c’est mon sang et c’est naturel.

Est-ce que ça fait “couche” ?

C’était l’une de mes craintes, de me retrouver avec quelque chose qui ressemble à une couche pour adulte. Ma surprise fut très grande : c’est une culotte classique dont seul le fond est plus épais : rien d’inesthétique ni de gênant. C’est même dingue qu’aussi peu de tissu soit capable de faire le job !

Selon les modèles, la partie qui adsorbe les menstruations peut s’étendre du fond au haut de la culotte (et arriver en bas du dos donc) ou seulement au niveau de fond (la longueur d’une serviette taille classique traditionnelle). Là encore à vous de tester et choisir ce que vous préférez.

Est-ce que je dois dire adieu au côté sexy, à mon/ma compagnon/compagne, mes dates et à ma vie sexuelle ?

Pour répondre à cette question, j’ai réalisé un test grandeur nature. J’en ai enfilé une et je l’ai montrée à Julien : t’en penses quoi de ma nouvelle lingerie ? Sa réponse : plus simple que ce que tu mets d’habitude (je mets plutôt des choses avec de la dentelle). Il n’a pas du tout remarqué que ce n’était pas une culotte classique (ni au toucher 😉 )

Donc rassurez-vous, vous ne perdrez pas votre aura de séduction. Selon les marques, vous en avez des basiques unies ou colorées ou avec des empiècements en dentelle.

Je porte ici le shorty Fempo

Combien de culottes faut-il pour un cycle ?

Comme il vous en faut 1 à 2 culottes par jour selon votre flux et la durée de votre cycle. Je dirais entre 2 et 5 culottes. Au début j’ai commencé avec 1 et c’était un peu galère car je devais faire ma petite lessive de culotte chaque soir à la machine. Ensuite j’ai fonctionné longtemps avec 2 et je faisais 1 lessive tous les 2 jours rien que pour elles (vive le programme court !). Aujourd’hui j’en ai 3 et c’est beaucoup plus pratique.

Je vous conseille d’en avoir minimum deux.

Quels modèles as-tu testé ?

J’ai testé et gardé la culotte Séléné de Smoon (j’en ai une marine et une grenat) : J’aime beaucoup qu’outre leur efficacité, elles soient fines et toutes douces.

J’ai testé et gardé le shorty Fempo : c’est ma culotte de nuit car un peu plus épaisse et de forme shorty.

J’ai commandé et rendu le bikini Sidonie de Sisters Republic car le fond remonte jusqu’en haut du dos et que je la trouvais mal finie. Une amie a fait l’acquisition de la culotte Colette de la même marque et en est pleinement satisfaite.

Combien ça coûte ?

Selon les marques et les modèles, une culotte vous coûtera entre 32 et 37 euros. Çà peut paraître cher mais faites le calcul de ce que vous dépensez en protections périodiques et vous verrez c’est vite rentabilisé ! En moyenne, on dépense environ 7€ par mois pour l’achat de nos protections à usage unique. Cela fait 84 € par an, 168€ sur 2 ans. Avec 100€, soit 3 culottes menstruelles, vous gagnez déjà 68€ sur les deux premières années d’utilisation. Je trouve que ça vaut le coup d’y investir quelques euros.

Je sais qu’il en existe de moins cher mais personnellement je ne m’aventurerai pas, pour ce genre de produit, à du non made in France et à du low cost, il y a forcément eu de l’économie de coût quelque part… Et puis soutenons les marques françaises 😉

Quelle est la durée de vie d’une culotte de règles ?

Une culotte a une durée de vie qui peut aller jusqu’à 7 ans ! Bien sûr cela dépend de l’usage et de l’entretien que vous en faites. La culotte menstruelle s’usera comme un sous-vêtement classique, sans jamais perdre sa capacité d’absorption. Ainsi quand on dit d’une culotte périodique qu’elle est “usée”, cela ne signifie pas qu’elle est devenue moins absorbante ou moins imperméable mais seulement qu’elle peut devenir moins esthétique.

As-tu des points négatifs à nous partager ?

Je ne suis pas réglée au jour près donc difficile de savoir quand mes règles débarquent (même l’appli Clue se perd !). Je dois donc m’organiser un minimum. Je suis soit à mon bureau ou soit à la maison car je suis freelance alors j’en ai laissé une à mon bureau. C’est plus volumineux qu’un tampon mais ce n’est pas un drame non plus.

Crédit photo : Cosmo

Les culottes de règles ont clairement révolutionné ma vie (et mon budget) et pour rien au monde je ne reviendrai en arrière ! Je viens en plus de découvrir que certaines des marques de culottes périodiques lancent un modèle de maillot de bain de règles : on peut clairement faire une croix sur les protections périodiques has been !

Ma target : celui de la marque rejeanne en bleu paon ! (cette beauté !)

J’espère avoir répondu à toutes vos questions. Si ce n’est pas le cas, je serai comme d’habitude ravie d’y répondre en commentaire ou en mp sur instagram si vous préférez. Je vous invite également à partager votre expérience et vos astuces pour éventuellement décider les dernières frileuses 😉

Et vous, vous êtes plutôt team culottes ? serviettes ? tampons ? flux instinctif ?

Next Post

Previous Post

1 Comment

  1. Persun octobre 23

    Très bon article ! Merci pour votre blog !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2020 TrendyDelight

Theme by Anders Norén