Mode et lifestyle

Vins de Bourgogne : ma sélection « plaisir-qualité-prix »

Crédit photo : BIVB

 

Vous connaissez mon amour des bons vins et savez aussi que je ne manque pas une occasion de parfaire ma connaissance œnologique et de découvrir de nouvelles pépites.

Si vous me suivez sur Instagram (si ce n’est pas encore fait, go here ;), vous avez vu que j’ai assisté aux Ateliers Prestige des Vins de Bourgogne. De passage à Lille, l’événement s’est déroulé aux Terrasses des Remparts, où le chef Bruno Suppa travaille sa cuisine pour retranscrire l’authenticité du goût.

Mis en place par le BIVB (Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne), ces ateliers ont pour but de mieux faire connaître la Bourgogne et surtout de former les professionnels (agents, sommeliers, cavistes, acheteurs….)… considérés comme des ambassadeurs des vins, ils sont demandeur d’informations plus pointue afin de (re)présenter dans leurs établissements et dans leurs métiers les vins de Bourgogne de la meilleure façon possible.

Comprendre la région de la Bourgogne, son terroir, les nouvelles appellations régionales, découvrir tout le potentiel de vins que je méconnaissais jusqu’à présent… voilà le programme des réjouissances.

Crédit photo : BIVB

 

« Oser aller sur des appellations inconnues, privilégier le plaisir de la dégustation. »

Voilà le conseil éclairé que Fabrice Sommier (MOF sommelier 2007 et Directeur du Groupe Georges Blanc dans l’Ain) nous donne pour partir à la découverte de tout le potentiel de certains vins de Bourgogne.

Crédit photo : BIVB

Les difficultés climatiques dont a souffert la Bourgogne ces dernières années ont naturellement orienté les représentants de la marque a mettre en lumière des appellations régionales moins célèbres (et donc plus accessibles), des Bourgognes singuliers et inattendus.

Cela tombe bien, j’aime sortir des sentiers battus.

Pourtant riche de 84 appellations, la région est surtout connue des consommateurs finaux pour ces Chablis, Pommard et Mercurey (et je confesse que c’est le cas pour moi aussi)… c’est dire si cet atelier est une opportunité pour découvrir des appellations moins mythiques qui n’ont rien à envier à leurs plus célèbres confrères. Et côté tarifs, on est sur de très bonne surprises…

2823 hectares de cultivées

711 en blanc (soit 25% de la surface totale) et 2112 en rouge (soit 75% de » la surface totale), ce qui s’explique surtout par la demande, les vins de Bourgogne ont de quoi contenter tous les palais !

Mâconnais, une porte accessible pour rentrer sur le terroir 

Avec ses sols argilo-calcaires et ses sous-sols granites volcaniques, le cépage historique du Mâconnais est le gamay. Profitant de la montée en qualité des vins de Bourgogne, ces vins bénéficient en plus d’une histoire, d’un terroir et d’une tradition locale. Il s’offrent ainsi une réponse compétitive pour les restaurateurs, cavistes ou pour les caves des particuliers.

 

« C’est l’humain qui gère les émotions »

Entendez par là que la prise de décision, le cépage, la localisation, le bon moment et le fait de, de la part du vigneron, « d’essayer de tout bien faire » donnera le résultat final. La Bourgogne est empreinte de ses hommes et ça change tout ! 

Le parfait rapport qualité-prix-plaisir

Au fil des dégustations, nous avons été invité à deviner les prix et quelle ne fut pas ma surprise ! La qualité est au rdv, c’est un vignoble qui bouge et qui offre de belles surprises…. le positionnement est clair : des vins originaux avec de la personnalité dans le moyen de gamme.

 

Crédit photo : BIVB.

 

Ma sélection prix-plaisir

Je ne suis pas une experte mais j’en suis une amoureuse. J’ai décidé de vous décrire avec mes mots, mes ressentis, mes émotions ce que j’ai ressenti en dégustant chacun des bourgognes présentés ce jour là. L’idée est de vous offrir un guide des vins de Bourgogne pour que vous puissiez les découvrir facilement.

Mâcon Igé, Château London, blanc, 2016, Domaine Pierre-Yves et Olivier Fichet. Un Chardonnay plaisant, des arômes d’agrumes et de fruits exotiques.

 10.20€ prix particulier TTC

 

Mâcon Mancey, rouge, les Essentielles, 2016, Cave des Vignerons de Mancey. Un gamay aux notes épicées, presque poivrées, d’intenses fruits rouges. Je lui ai trouvé une bonne vivacité en fin de bouche.

 8.30€ prix particulier TTC

 

Bourgogne Côte du Couchois, rouge, Les Parisiennes, 2016, Domaine du Château de Couches. Une cuvée plein de finesse, baies rouges. Mon ressenti à la dégustation ? Fraîcheur et équilibre.

 11€ prix particulier TTC.

 

Bourgogne Côte d’Auxerre, blanc, La Côte d’Or, 2015, Domaine Saint Pancrace – Julien Xavier. Moi qui ne suis pas très vin blanc, belle découverte, j’ai aimé son intensité aromatique et fraîche : j’y ai senti du miel, des fruits exotiques et même une touche de réglisse.

> 15€ prix particulier TTC

 

Bourgogne Hautes Côte de Nuits, rouge, Clos des Dames Huguettes, 2016, Domaine Philippe Gavignet : mon coup de cœur ! Forcément je suis une grande amatrice de pinot noir, un vin plutôt charpenté comme je les aime.

> 10.90€ prix particulier TTC

 

 

Bourgogne Côte Chalonnaise, blanc, Millebuis, 2016, Cave des Vignerons de Buxy. Très rafraîchissant et gourmand, j’ai eu envie de le déguster avec une tarte tatin !

12.50€ prix particulier TTC

 

Mâcon Lugny, blanc, les Charmes, 2015, Cave Coopérative de Lugny. Le plus « terroir » selon moi : noisette, miel, acacia… avec une fin épicée, je l’ai trouvé digne d’un grand cru, vraiment ! A déguster…. tout seul.  Il se suffit à lui-même.

8€ prix particulier TTC

 

Bourgogne Coulanges-la-Vineuse, rouge, Chanvans, 2015, Domaine du Clos du Roi. Un goût de cerise plongée dans le kirsch, des tanins ronds et charnus, et une légère sensation poivrée également. Du fromage, du poulet relevé (genre un plat indien), j’avais très très envie de l’accorder avec ce genre de choses !

 > 7.30€  prix particulier TTC

 

Je résumerai ainsi les vins goûtés ce jour-là : Indispensables, Innovants et Imbattables en terme de rapport qualité prix : réjouissez-vous mes amis épicuriens, la Bourgogne abordable existe ! 🙂

 

 

crédit photo : BIVB

 

Je remercie Stéphanie des Pulpeuses Magazine et les Vins de Bourgogne pour leur invitation et accueil. Je suis ravie d’avoir redécouvert les vins de cette région à travers de jolies pépites et une vraie surprise en terme de rapport qualité prix !

Next Post

Leave a Reply

© 2019 TrendyDelight

Theme by Anders Norén