Mode et lifestyle

On peut être confiné et aimer ça !

Crédit photo : Ostap Senyuk 

J’ai longtemps hésité avant d’écrire cet article. Car je sais que beaucoup de personnes, certains d’entre vous vivent mal ce confinement. Et je ne minise pas les angoissses ou le mal être que cela peut provoquer, je vous envoie plein de courage à ce sujet.

Pour autant, j’ai toujours été très authentique quand je me livre à vous donc je ne vois pas de raison de ne pas continuer à l’être 🙂 De plus, je sature depuis le premier jour des contenus négatifs du type (mails, messages…) disant “bon courage pour cette situation horrible, comment survivre au confinement” ou autre ” pourquoi le confinement va nous faire perdre beaucoup”. C’est pourquoi j’ai choisi de m’exprimer sur le côté positif de la chose. Et je rappelle que ça n’engage que moi 😉

Voici les 10 raisons, sans ordre de préférence, qui me font aimer le confinement

Vivre sans artifice

crédit photo : Hanna Postova

Porter des vêtements confortables, se délester de mes sous-vêtements et ne plus me maquiller. Et pourtant j’adore ça habituellement. M’exprimer à travers les vêtements et le maquillage. Sans y passer des heures mais en y prenant beaucoup de plaisir. Ma réflexion, au début, a été de me dire : “c’est l’occasion de laisser respirer ta peau, de te sentir plus libre #nobra et de t’autoriser à ne pas être absolument féminine et apprêtée.” La première semaine fut donc une alternance entre nuisette/peignoir et habit de sport…. et une catastrophe pour mon moral ! Avec le recul, ne pas m’habiller ne m’a pas aidée à me mettre en mouvement et le fait de me croiser en vrac devant le miroir à 17h m’a renvoyée une piètre image de moi #moule. Donc dès la 2ème semaine, j’ai remonté le sport le matin et après la douche, je me suis forcée à m’habiller, à créer des tenues sympa sans pour autant me remaquiller. Effet booster immédiat ! Pour autant l’idée de remettre un soutif pour retourner au bureau ne m’enchante pas 😉

2. Passer du temps avec monsieur

Ce confinement nous aura donné l’occasion de passer plus de temps ensemble, de se découvrir de nouvelles facettes, avec certains jours l’envie de s’écharper lol. Mais globalement ça a été cool et on a beaucoup discuté de ce qu’on voudrait faire après pour tenir le coup pendant 😀 Maintenant on a hâte de pouvoir rendre possible toutes nos envies…

On en a aussi profiter pour rénover des choses dans nos maisons respectives et ça m’a bien plu de faire ces chantiers ensemble. Sans compter le bénéfice que ça apporte de faire un changement d’atmosphère chez soi alors qu’on y est 24h/24 !

3. Profiter de mon cocon

Crédit photo : Jane Palash

Je suis très matérialiste dans le sens que je suis attachée aux objets qui ont chacun à mes yeux une histoire (et donc une émotion). J’ai aussi toujours considéré mon logement comme un cocon, celui dans lequel je me sens le mieux et où je peux recharger mes batteries et me retrouver en tête à tête avec moi-même. Le confinement m’a fait réaliser à quel point je n’y passais plus qu’en coup de vent ces derniers temps, pour y manger y dormir avant de retourner bosser, ce qui sans doute n’y est pas pour rien dans mes grosses baisses de moral de ces derniers mois… Alors le fait de devoir être confinée s’est avéré plutôt plaisant pour moi. J’ai à nouveau pu jouir pleinement de mon chez moi.

4. Décupler l’épicurisme et le plaisir

Crédit photo : Helen Thomas

Pendant ce temps particulier, j’ai rattrapé la lecture de mes livres et magazines laissés en suspens, goûté de nouveaux vins et champagnes, testé 1001 recettes de cuisine, visiter des musées grâce au virtuel, passer des heures à flâner dans des ambiances déco sur instagram, regarder les contenus de mes influenceuses préférées, essayé les soins qui m’attendaient sagement sur l’étagère de ma salle de bain… Bref j’ai eu l’impression d’avoir eu le temps de pouvoir laisser libre court à mes envies en culpabilisant beaucoup moins que d’habitude quand je m’oblige à faire des journées de 9H/10h avant de m’octroyer ces plaisirs…

5. Le calme


Crédit photo : Masaaki Komori

Le calme dans la rue, plus de voitures, plus de bruits de klaxon, plus de cris, les oiseaux qui chantent…. j’ai adoré la quiétude qui s’est emparée de ma ville pendant le confinement. Et pour tout vous dire je redoute un peu le moment de retourner dans le tourbillon…

6. La routine sportive et les kilos en moins

Crédit photo : Form

Il aura fallut le confinement pour que je refasse du sport régulièrement et que j’y prenne du plaisir (au point d’avoir hâte en me levant le matin ou de faire une séance à 21h le soir). Etant de nature plutôt hyperactive, je me suis tout de suite dit ” fais du sport ou tu ne vas pas tenir dans ta tête !” Cela fait donc 50 jours que je fais 45 minutes à 1h30 de sport tous les jours. Après avoir essuyé pas mal de déceptions et d’échecs ces derniers mois, cette victoire et persévérance me rendent fière. Au passage je me suis délestée de 2 kilos et voir en plus ma silhouette remusclée me fait beaucoup de bien. Je vous ai d’ailleurs fait une vidéo IGTV (instagram) sur laquelle je vous partage les ressources que j’utilise pour garder la motivation. C’est accessible rassurez-vous, j’étais à à peine 1h de sport par semaine avant le confinement 😉

7. Apprécier les “petites” choses de la vie à leur juste valeur

AAAAh si on m’avait dit il y a quelques mois que le fait d’aller chercher les courses ou de mettre le nez dehors deviendrait si précieux ! Forcément quand on est privé de quelque chose, ça manque. Le pire étant à mes yeux d’être privé de ma liberté de circuler librement…

Clairement ce qui me manque c’est la nature et les voyages, découvrir de nouveaux paysages, lieux, cultures mais pour y pallier pendant le confinement, j’ai passé beaucoup de temps dans la terre à planter des plantes aromatiques, à ouvrir mes narines (??!) lors de la fameuse promenade rapide à max 1km pour sentir toutes les odeurs de la nature, à me délecter de l’odeur du pain chez le boulanger, à ouvrir mieux les yeux sur ce qui m’entoure, à redécouvrir chaque objet chez moi (et à enlever d’autres pour aérer visuellement) et à me sentir aussi excitée que si j’allais au concert d’Oscar and the Wolf, pour aller récupérer le drive 😀

8. Le changement d’attitude positif des gens

crédit photo : Tim Mossholder

Tous logés à la même enseigne, avec les mêmes contraintes et la soudaine “prise en pleine face” que nous étions bien peu de choses… j’ai trouvé que les personnes étaient davantage ouvertes : voisins, badauds, passants, prospects, clients… J’ai reçu plus de réponses à mes mails, vu plus de sourires et constaté plus d’entraide… Pourvu que ça dure.

9. Les apéros visio avec les copains et la famille

crédit photo : Kamil Kalbarczyk

Parce que c’est un excellent moyen de garder le lien avec ceux que l’on aime et que j’ai partagé des bons moments avec eux tout simplement.

10. Le tri !

crédit photo : tu tu

Etre confinée chez moi m’a mis sous le nez tout un tas de choses que je gardais en souvenir ou en doublon et m’a motivé à faire un grand tri dans toutes les pièces de la maison. Ai-je vraiment besoin de 5 extraits de vanille de Madagascar, de garder les plans des lieux visités à Bali ou de 5 vestes noires ? Je ne pense pas. Maintenant j’attends avec impatience la réouverture des déchetteries et autres ressourceries pour donner ce qui aidera les plus démunis.

Alors clairement mon intérieur ne ressemblera jamais à cette photo mais j’ai épuré, j’ai préparé des vêtements à donner et j’ai pris du plaisir à remplir de grands sacs poubelle ^^

Voilà pour ce qui est des 10 bénéfices du confinement à mes yeux. Bien entendu, je modère mes propos sur 2 points : ma famille et mes amis me manquent et j’ai hâte de pouvoir les revoir et repartager des moments avec eux et en tant qu’entrepreneuse, je suis impactée de plein fouet : c’est la pire crise professionnelle que je dois affronter. Donc je ne plane pas non plus sur un petit nuage. Pour autant j’ai trouvé beaucoup d’avantages à ce confinement et pour tout vous dire c’est le déconfinement qui m’angoisse davantage…

Et vous, qu’aimez-vous dans le confinement ?

Next Post

Previous Post

4 Comments

  1. Alice mai 6

    Merci pour ton article, je me suis retrouvée dans de nombreuses phrases et bravo d’avoir essayé de “positiver” cette période si atypique…

    • coralie mai 7 — Post Author

      Merci pour ce retour Alice 🙂

  2. Véronique mai 17

    Merci Coralie pour cet article qui me parle beaucoup. . Je me suis aussi retrouvée dans tes écrits et suis tout à fait d’accord avec toi sur le fait qu’il faut mettre en avant les côtés positifs du confinement.

    • coralie mai 17 — Post Author

      Ravie que mon article trouve un écho en toi Véronique.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2020 TrendyDelight

Theme by Anders Norén